Chantal Mauduit

L’alpiniste Chantal Mauduit (24 mars 1964 – 13 mai 1998), a été initiée à la montagne à 15 ans. Toute jeune déjà, elle gravit les Grandes Classiques dans les Alpes (face nord des Grandes Jorasses), les parois les plus difficiles et la passion la gagne aussitôt. Parallèlement, Chantal pratique le ski de fond et le VTT. Après avoir effectué des études de kinésithérapie, elle part à l’assaut des grands sommets. Dans les Andes, elle gravit l’Urus (5500 m) et réalise une première mondiale en s’élançant en parapente du sommet. Elle réussit un exploit similaire au Pérou au Huascaran (6768 m), puis effectue la traversée du Sajama (6500 m) en Bolivie. En Amérique du Nord, elle gravit des cascades de glace de hautes difficultés. À partir de 1992, Chantal entreprend de réaliser son rêve : gravir en Himalaya, et sans oxygène, les 14 sommets de plus de 8000 mètres.

Interview

Ses exploits

Pour Chantal, il n’y avait de conquête possible que si l’harmonie entre l’homme et la montagne est totale. À plus de 8000 m, le corps humain, diminué par le manque d’oxygène, a plus de difficultés à se mouvoir et à penser, ce qui rend beaucoup plus dangereux la progression de l’alpiniste. Comme l’a dit Eric Escoffier : “gravir l’Everest avec oxygène, c’est comme faire le tour de France en vélo Solex.” Chantal possédait les qualités requises pour l’alpinisme de haut niveau : dynamisme, aptitude physique, force morale, capacité d’analyse du risque à prendre, dépassement de soi. Dotée d’une permanente bonne humeur communicative, c’est aussi une passionnée de lecture et de poésie, et le camp de base de ses expéditions prenait souvent des allures de bibliothèque. En octobre 1997, Chantal publie aux Editions Lattès son premier livre “J’habite au paradis”.

Palmarès

ALPES Grandes classiques : – Face nord des Grandes Jorasses / Walker dans la journée depuis Chamonix – Drus : directe américaine et pilier Bonatti – Mont Blanc par le pilier du Freney (voie Bonatti et directissime) – Falaises

ANDES – Pérou : Huascaran (6768m) avec 2ème vol mondial en parapente – Urus (5500 m) avec première mondiale en parapente – Bolivie : traversée du Sajama (6500 m)

AMERIQUE DU NORD : Yosémite el Capitan voie du Shield – Canada : cascades de glace de hautes difficultés. Carlsberg Column, Polar Circus, Weeping Wall, Curtain Call (140 mètres verticaux), Professor Falls (en solo)

ANTARCTIQUE : Expédition mer montagne, ascension du Mont Williams

HIMALAYA : (sans oxygène) Le K2 (8611 m) le 3 août 1992 – Le Shisha Pangma (8046 m) le 4 octobre 1993 (face sud) – Le Cho-Oyu (8201 m) le 31 octobre 1993 – 8100 m sur l’arête nord-est tibétaine – Sommet Sud de l’Everest (8755 m) le 7 mai 1995 (Chantal a été contrainte d’abandonner à moins de 100 mètres du sommet de l’Everest (8848 m) en raison du vent et de la température) – Le Pumori (7161 m) le 28 avril 1996 – Le Lhotse (8516 m) le 10 mai 1996 – Le Manaslu (8163 m) le 24 mai 1996 – Le Gasherbrum II (8035 m) le 17 juillet 1997